Les amis de mes amis sont mes… prospects

La montée en puissance des réseaux sociaux en l’espace de quelques années n’autorise plus les acteurs du numériques à les considérer comme de simples gadgets. Ils sont désormais partout : TV, smartphone, presse, annonces publicitaires… Depuis un ordinateur,  un mobile ou une tablette, le temps accordé par les internautes à partager et échanger des contenus via les plateformes sociales ne cesse de progresser.

Temps d’utilisation mensuel moyen de Facebook, Twitter et Google+ :

Il n’est plus temps de se demander s’il faut être présent sur Facebook, Twitter, ou Google+, mais comment valoriser au mieux sa présence et comment s’adresser le plus efficacement à sa cible communautaire.

En perpétuelle évolution, les médias sociaux nous permettent difficilement de travailler sur le long terme. C’est au prix d’une veille active quotidienne que vous pourrez évaluer et optimiser la qualité de votre stratégie communautaire.

Animer votre communauté et favoriser la viralité :

Stratégie communautaire : 6 axes principaux

-1   Socialiser votre site web

En préambule à toute stratégie communautaire efficace, offrez la possibilité à vos visiteurs de partager vos contenus (articles, fiches produits, commentaires) en installant les fonctionnalités de partage ad hoc vers les principaux réseaux sociaux.

-2   Recruter une communauté qualifiée

Dans le cadre de votre stratégie Webmarketing globale, votre stratégie communautaire doit être calquée sur votre stratégie de marque. Vous devez identifier vos segments de clientèle aux seins des plateformes (par CSP, sexe, lieu de domicile, centres d’intérêts, âges…). Une communauté qualifiée, même restreinte, sera plus réceptive à vos prises de paroles, et plus susceptible de les partager vers des tiers eux aussi qualifiés, conformément à l’adage.. qui se ressemble s’assemble.

-3   Animer votre communauté

Prenez la parole régulièrement et répondez aux réactions de votre communauté. Utilisez toutes les palettes de supports que vous offrent les réseaux sociaux pour varier la forme de vos messages : images, vidéos, liens, textes, sondages, événements, jeux-concours.

-4   Mesurer les performances de votre activité sociale

Suivez la variation de votre volume de Likers ou Followers, et les taux de performances de votre activité sur les réseaux :

. Taux d’Engagement : (nb de personne qui en parlent / nb de membre de votre communauté) x 100
. Taux de Couverture : (nb de personnes ayant vu votre post / nb de membres de votre communauté) x 100

Paramétrez votre compte webanalytic en y incluant vos pages de plateformes sociales, et suivez ainsi les performances de visites issues de votre activité communautaire.

-5   Tester des campagnes publicitaires sociales

Facebook permet désormais de bâtir des campagnes publicitaires extrêmement ciblées, à segmentation fine, presque à l'égal des possibilités offertent par une campagne SEA. Couplées à des messages extrêmement ciblés, les campagnes publicitaires Facebook offrent des coûts contact qui peuvent s’avérer extrêmement faible, a fortiori lorsque le taux de viralité des campagnes est fort…

-6   Ne pas négliger l’impact des réseaux sociaux sur votre référencement naturel

Les moteurs indexent les pages de contenus issues des réseaux sociaux. Déterminez avec attention les intitulés de vos pages de profils, les titres de vos articles, posts ou billets. Ne perdez pas de vue que les plateformes sociales peuvent jouer un rôle bénéfique dans votre stratégie de linking, et donc impacter favorablement votre référencement naturel. De même, sachez que Google+ peut vous offrir une visibilité additionnelle sur les pages de résultats Google via adjonction de mention « +1 » et affichage d’éléments issus de votre profil d’auteur Google+….

Aimez nous...

Partagez-nous...