Juges de Paix et armes de la Guerre des Prix online

65% des internautes français ont utilisés les comparateurs de prix courant 2012. Parmi eux, l’immense majorité des internautes en situation d’acte d’achat avancé. Jugés pro-consommateurs, ils jouissent à 76% d’une bonne image auprès des intenautes (source : Ifop / atelier BNP-Paribas, 2012). Les ventes issues des campagnes via comparateurs comptent pour jusqu’à 20% du chiffre d’affaires des e-marchands.

Incontournables dans le cadre d’une activité e-commerce,  une utilisation maitrisée et judicieuse des comparateurs  en font un outil redoutablement efficace.

Le premier support publicitaire ami des consommateurs ?

Utilisation des Comparateurs de Prix par les internautes (déclaratif) , selon les secteurs marchands :

Plébiscités par les consommateurs, les comparateurs et guide d’achat fleurissent et leur part d’audience cumulée ne cesse de croître. Guides généralistes (Shopping.com, Leguide.net, Twenga.fr, Shopzilla.fr, …), guides et comparateurs de niches (cadeaux.com, easyvoyage.com, lelynx.fr), ou guides profilés par typologie d’utilisateurs (achat-pour-bebe.com, greenzer.fr, shoppoon.fr), ils sont souvent perçus comme tiers de confiance par les consommateurs. C’est oublier que leur activité s’exerce dans le cadre d’un contrat de prestation avec les marchands. La présence des marchands sur un comparateur se fait contre achat d’espace (sauf exception…) classique, et la concurrence inter-marchands pour mise en avant de produits similaires est parfois même soumise à enchères (Nextag.fr, Shopzilla.fr, etc…).

Le meilleur ennemi des e-marchands…

Principaux Comparateurs de Prix & Guides d’Achat :

Parfois décriés par les marchands car farouches adversaires dans la course à la visibilité sur les moteurs de recherche (en référencement naturel ou référencement payant), les comparateurs semblent faire régulièrement les frais des mises à jour de l’algorithme Google,  qui privilégierait les sites à contenu dense et singulier, ou… son propre comparateur (Google Shopping). Il n’en reste pas moins vrai que ces puissants apporteurs de trafic constituent une  vitrine de choix pour tous les e-commerçants, en offrant :

  • Une visibilité immédiate à vos produits, à l’égal des plus grands marchands, avec effet bénéfique induit sur votre notoriété
  • Un profil de visiteur e-consommateur par nature, et en situation d’acte avancé dans ses intentions d’achat
  • Un support maitrisable et optimisable (budget cappé mensuellement, outil de suivi du ROI produit par produit, possibilité de gestion différenciée de vos flux via Lengow ou BeezUp)
  • Une opportunité de couplage liens sponsorisés / comparateurs, en exportant votre catalogue vers Google Shopping.

Pour autant, la prépondérance du critère prix/produit est impitoyable pour les marchands chez qui ce critère est défaillant au sein de l’offre. La gestion des avis consommateurs sur les supports doit faire l’objet d’une attention soutenue et pro-active. Le matching de vos produits au sein des catégories et sous-catégories ad hoc, doit être suivi régulièrement. Les caractéristiques et intitulés de vos flux, doivent être travaillés avec attention, en réaction aux flux concurrents et aux spécificités algorithmiques de chacun des moteurs de recherche internes aux supports.

Aimez nous...

Partagez-nous...